Les dangers de l'acétone

Publié le par Allie ze Criket

Ayant depuis quelque temps des migraines, et suite à une réflexion de ma mère, je me suis demandée quels pouvaient être les effets des vapeurs de vernis et de dissolvant sur ma santé.

Les sources que j'ai utilisé sont citées à la fin de l'article. Je ne peux pas en vérifier la fiabilité, mais les informations se croisent et j'aurais tendance à penser quelles sont exactes. Je m'excuse pour le pavé, j'espère que vous aurez le courage de le lire !!

 

http://www.maquillage-cosmetique-discount.fr/images/produits/80_P_D1-Dissolvant.jpg

 

Tout d'abord l'acétone. Il est naturellement présent dans le corps, bien qu'en toute petite quantité, et il est fréquemment utilisé pour la fabrication des dissolvants. Je vous passe la leçon de chimie pour m'intéresser plus particulièrement à ses effets (de toutes manières, étant une littéraire je n'en ai pas compris grand chose). Lorsqu'on est exposé à l'acétone en petite quantité il n'y a aucun problème. En revanche, lorsque l'exposition est prolongée, on peut être confronté à certains effets secondaires. Je ne sais pas exactement à partir de quelle quantité on peut parler d'exposition prolongée, mais j'ai néanmoins trouvé ceci : "la valeur limite d'exposition professionnelle est fixée à 500 ppm (1 210 mg·m-3) dans l'Union européenne." [Wikipedia] 500ppm signifiant partie par million, la dose me semble vraiment minime, mais je n'ai aucun moyen de calculer mon exposition et ne peut donc pas comparer. Les effets indiqués fréquemment sont des irritations de la peau, et dans les cas les plus graves des troubles respiratoires voir des pertes de consciences. Le fait que la peau de mes doigts soit en pleine forme semble indiquer que je ne suis pas exposée à une importe dose d'acétone. Mais j'ai trouvé intéressant de continuer mes recherches.

 

Je me suis donc intéressée à l'aspect "drogue" de l'acétone. En effet, certains le savent probablement, mais le dissolvant peut être utilisé en temps que "drogue" à inhaler. Nous ne sommes à priori pas concernés car le solvant est inhalé à l'aide d'un sac plastique. Mais je me suis tout de même penchée sur la question, car j'ai beaucoup de mal à me débarasser de l'odeur de dissolvant ou de vernis de ma chambre, et suis donc partie du principe que je suis exposée relativement fréquemment. Et qu'il est possible que j'ai par conséquent plus ou moins la tête dans un sac rempli d'acétone. Les effets correspondant à une inhalation de ce type sont un peu plus diversifiés que ceux cités par Wikipedia : "il est possible que les maux de tête et certains malaises persistent plusieurs jours.

allégresse et euphorie semblables à celles causées par l'alcool ; sensation d'engourdissement, d'apesanteurs et dissociation de l'environnement ; manque de coordination motrice ; difficultés d'élocution ; dilatation de la pupille ; ralentissement du rythme respiratoire et cardiaque ; sentiment de témérité et de toute puissance." [etape.qc.ca]

Si mon inquiétude avait légèrement augmenté à la lecture de la première phrase, je me suis rassurée en lisant la suite. Mon score à Just Dance étant en augmentation, il semblerait que mes facultés motrices ne soient pas affectées. J'arrive toujours à parler et je suis loin de me sentir toute puissante. D'après mon expérience personnelle, il semblerait donc que je n'ai pas la tête dans un sac d'acétone en permanence. Les effets à long termes cités à la suite de ceux-ci ne me concernent pas non plus.

 

http://images.madmoizelle.com/images_contenu/06-2009/vernis_flashy2.jpg

 

Je suis en suite arrivée sur le site de l'INRS, soit l'institut national de recherche et de sécurité (pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionelles). J'y ai appris que les solvants peuvent pénétrer l'organisme par voie respiratoire (ils sont assez volatiles), voie cutanée ou voie digestive. Sauf si vous trinquez avec du dissolvant je pense qu'on peut oublier cette dernière. Je suppose que si le dissolvant ne provoque pas d'irritation sur la peau nous n'en absorbons pas suffisamment pour qu'il soit toxique dans notre organisme. L'INRS explique alors que les solvants ingérés sont "soit éliminés sous forme inchangée dans l'air expiré, soit fixés dans les tissus, soit métabolisés par le foie puis éliminés dans les selles, les urines et l'air expiré" [INRS]. Si je ne m'inquiète pas des quantités d'acétone qui passent par la voie cutanée, je ne peux m'empêcher de m'interroger sur la voie respiratoire. Etant la source la plus fiable que j'ai trouvé, j'ai lu la partie "effets", qui indique plusieurs choses. Les premières manifestations citées sont de type "ébrio-narcotiques", soit une sensation d'ivresse, des maux de tête, des vertiges et des nausées, qui disparaissent peu à peu. Il est cependant nécessaire pour ça d'avoir été confronté à de fortes concentrations. Et on en revient au problème suivant : à quelle concentration sommes-nous confronté lorsqu'on fait du nail art, et surtout qu'on en fait régulièrement ?

Une dernière information récupérée sur le site de l'INRS et qui me semble importante : "l'exposition aux solvants est tout particulièrement dangereuse chez la femme enceinte car ceux-ci passent la "barrière placentaire" et peuvent nuire au foetus."

J'ai alors lu un dernier article sur Babycenter. En réponse à une question d'une lectrice, l'équipe éditoriale à publié ceci : "si vous voulez simplement mettre du vernis de temps en temps, n’ayez aucune crainte. Cependant, sachez que les produits chimiques contenus dans le vernis à ongles et dans le dissolvant peuvent être nocifs en cas d’exposition très répétée." La suite de l'article est assez intéressante, car il se penche également sur les produits utilisés dans la fabrication des vernis. D'après eux, les vernis sont d'ailleurs plus toxiques que le dissolvant, dont ils disent : "cependant, une utilisation, même quotidienne de dissolvant ne vous expose pas à de grands dangers pour vous ni pour votre bébé." Les produits utilisés pour la fabrication des vernis (toluène et formaldéhyde) pourraient à terme et si exposition importante (pour le travail notamment) être cancérigène (comme à peu près tout à notre époque). Ils peuvent également provoquer des irritations (gorge, nez, yeux). Il existe vraissemblablement des vernis sans ces deux composés. Une dernière citation et ensuite je laisse tranquille ceux qui ont eu le courage de lire jusqu'ici : "si vous vous vernissez souvent vos ongles ou si vous travaillez comme manucure, ces produits chimiques pourraient avoir des effets sur vous mais pas sur votre bébé" [Babycenter]

 

Ma conclusion : il est fort possible que je m'inquiète pour rien, surtout que j'ignore à quelle quantité de solvant et de produits chimiques venant des vernis je suis confrontée. Néanmoins je reste inquiète, et j'attends l'été avec impatience pour pouvoir me faire les ongles en extérieur, puisque je ne peux actuellement pas les faire ailleurs que dans ma chambre.

 

SOURCES

Wikipedia

Etape.qc.ca

INRS

Babycenter

 

J'aimerai avoir vos avis, d'une part sur les sources utilisées, et d'autre part savoir si vous avez également des maux de têtes ou si vous pensez être exposés à de forte concentration ?

 

EDIT

J'ai discuté hier avec une très bonne amie chimiste, qui m'a certifié que mes inquiétudes étaient infondées. Outre le fait que je me sens très bête, je peux donc retourner nail-arter en toute tranquilité et même me baigner dans le dissolvant !

Hem, n'exagérons rien.

Publié dans Autre

Commenter cet article

Charlotte 18/01/2016 21:57

Merci maintenant je suis moin inquiéte néanmoins j'ai toujours des migraine infernal fréquemment.

nassera 03/05/2015 00:34

Moi je viens de découvrir que ma fille de 14 ans sénile de l acétone et je ne comprends pas pourquoi elle arrive la en deux fugue qui en duré deux jours chacun et je ne savais pas que l acétone et une drogue.

Elienail 22/12/2014 08:36

Bonjour,
J'ai du n'ail art hier soir et je me suis sentie pas très bien ( vertiges et nauséeuse). Ma fille qui était à côté de moi s'est sentie très mal (tête qui tournait beaucoup). Je vous remercie de votre recherche car je suis persuadée que ce n'est pas bon pour la santé. Bonne journée

TitouNail's 04/04/2011 01:21



Lol fais le test alors ;)


Je suis pas une pro de la chimie, mais je sais que le dissolvant est "volatil" donc s'évapore ^^



Allie ze Criket 04/04/2011 21:09



Oui ça je le savais aussi ^^ Mais je vais garder mon dissolvant bien au chaud dans sa bouteille, je suis sufisamment intoxiquée comme ça



TitouNail's 27/03/2011 15:54



J'ai tout lu !!


Je sais pas si sa t'es déjà arrivé de mettre du dissolvant par exemple dans le bouchon et t'apercevoir après plusieurs minutes qu'il n'y a plus rien? Donc ouai le  mieu c'est d'aérer
(beaucoup) c'est ce que je fais mais tu as raison l'odeur persiste


Moi j'avais très souvent des maux de tête. Et j'ai vu l'ophtalmo qui ma prescris des lunettes pour reposer les yeux tu sais télé, lecture... etc donc je les met quand je me fais les ongles et
depuis sa va beaucoup mieux ^^


bisou



Allie ze Criket 04/04/2011 01:14



Moi c'est le contraire, maintenant quand je fais mes ongles j'enlève mes lunettes Mais c'est parce que je suis myope,
elles servent à voir de loin ^^


Je n'ai pas fait le test du bouchon par contre. C'est flippant