Que cache la folie des vernis ?

Publié le par Allie ze Criket

Article trouvé sur psychologies.com (ICI pour lire sans mes commentaires parasites)

 

Que cache la folie des vernis ?

 

La mode des ongles « peints » exprime une envie de liberté, de créativité, de badinage avec le maquillage. Et si ce jeu presque enfantin avec la couleur n’était pas si innocent?

 

Orange, verts, taupe, gris, marine…, nos ongles sortent de l’anonymat et s’affichent en couleur. Difficile d’échapper à cette tendance. En témoignent l’envolée des ventes de vernis (plus d'un million de nouvelles consommatrices en France en 2010 selon Kantar Worldpanel Beauty Cumul 3T) [espérons que cela amène au développement des produits pour Nail Art dans des boutiques !], la multiplication des « bars à ongles » dans nos paysages urbains [article à suivre - je viens de découvrir et je ne laisserai pas passer le sujet !] et des blogs de nail art qui éclaboussent la Toile… Un salon annuel leur est même consacré. Cette mode venue d’outre-Atlantique a pourtant mis du temps à nous toucher, les Françaises étant plutôt attachées à une élégance discrète et raffinée [Il est clair que nous ne vivons pas au même endroit !]. C’est justement sous l’impulsion de marques de luxe comme Chanel que les vernis de couleur se sont imposés en nouveaux accessoires de mode. À la façon des boîtes de crayons de notre enfance, les palettes se déclinent dans un grand choix de teintes chez Dior, Gemey-Maybelline, OPI : respectivement vingt-six, soixante-neuf et quatre cents références ! Exit la french manucure [et puis quoi encore O_o], les nude (chair) et autres pastels, les femmes plébiscitent la couleur – bon remède contre la morosité ambiante. Tout est permis, avec ce désir sous-jacent de briser les codes et de retrouver la dimension purement ludique du maquillage. Fantaisie récréative, réminiscences enfantines ? Après tout, le vernis est le premier cosmétique que demandent les petites filles à leur maman. J'aime bien comment ils insistent sur le côté enfantin de la chose : "des boîtes de crayons de notre enfance" "réminiscences enfantines". Et je me demande quel message ils essayent de faire passer . . .

Une touche de féminité en plus

Que cache cet amour soudain des extrémités [charmant :D] ? Peindre ses ongles permet de « jouer à la fille », d’apporter une touche féminine « l’air de rien », surtout pour celles qui ne se maquillent pas [je pense qu'il est plus facile de se mettre un coup de crayon et de mascara que de se faire une manucure correcte et de veiller à ce qu'elle ne s'écaille pas, mais cet avis n'engage que moi]. D’autant qu’en plus d’être accessible (quelques euros) le vernis exige peu d’expertise [je ne suis pas d'accord non plus . . .]. Mais, si les femmes osent la couleur sur cette petite zone de leur corps, c’est aussi parce que les ongles sont en permanence soumis à leur regard, contrairement au visage [Il est vrai qu'en hiver, saison où l'on porte généralement des gants, les ongles sont très exposés au regard ! :D]. D’où la tentation de ce supplément de féminité qui leur saute aux yeux. «Contempler ces petits éclats colorés au bout de ses doigts est un peu le “bonus sourire” de la journée, note Alexandra Falba, responsable formation chez OPI France. Mais pas seulement. Lorsque les ongles sont vernis, la gestuelle devient plus gracieuse, les femmes mettent en scène leurs mains différemment. Cela renforce la confiance en soi. » Retenir donc : tout comme l'uniforme, le vernis a un effet magique *O* Si c'est pas beau !

Toutes griffes dehors ! [Graou !]

En rendant leurs ongles visibles, elles affichent aussi une partie inflexible d’elles-mêmes, ainsi que leur capacité à se défendre [mes frères ne pourront pas le nier]. Nombre d’entre elles aiment d’ailleurs avoir des ongles très durs, un peu comme une carapace que le vernis renforce. « En mettant en lumière leurs ongles, plus longs et durs que ceux des hommes, les femmes leur rappellent inconsciemment qu’elles peuvent griffer, et se défendre, souligne Catherine Aimelet-Périssol, psychothérapeute et médecin homéopathe, auteure avec Sylvie Alexandre de Mon corps le sait (Robert Laffont, 2008) [je me disais bien que pour un article posté sur un site nommé "psychologie" ça manquait singulièrement de théories fumeuses ! X3]. Une menace plane, sous couvert de féminité. Pourvues de griffes, elles affirment une certaine animalité que l’on retrouve dans l’expression “se défendre bec et ongles”. Ce potentiel “griffeux” apparaît comme une arme de dissuasion. Défensive mais non offensive. » Pas aussi superficiel qu’il y paraît, le vernis… Je ne sais pas vous, mais je me peinturlure les ongles pour le plaisir et parce que je trouve ça beau. Pas pour racketer les racailles après les avoir intimidés en montrant mes griffes : "attention je suis armée !"

 

Les bons principes

Utiliser le vernis à volonté, mais toujours sur une base protectrice.
Ne pas abuser des faux ongles et des soins de manucure. Les premiers exigent un ponçage de l’ongle, et les bâtonnets de buis utilisés pour les seconds heurtent la matrice (la partie vivante qui produit la kératine) et fragilisent l’ongle.
Privilégier les vernis sans toluène ni formaldéhydes (conservateurs dangereux pour la santé), ainsi que des dissolvants sans acétone, qui dessèche l’ongle.
Porter les ongles courts pour les teintes foncées, sinon, la masse de couleur est trop imposante, voire inquiétante. Je suis trop une rebelle, je vais aller effrayer les petites vieilles avec mes ongles sombres de sorcière \o/
Faire attention à la carnation de ses mains. Éviter le gris et les violets si elles sont rouges. De quoi ? Les mains ? O_o

 

Merci à Marie Serre, dermatologue, et à Elsa Deslandes, manucure conseil chez Gemey-Maybelline.

 

. . .

 

Je suis perplexe.

Publié dans Autre

Commenter cet article

LiliNails 12/04/2011 11:49



Mais au secrous ! Dans le genre clichés ( pas d'ongles longs, pô bien) et autres réflexions et dédutions à l'emporte pièces, l'article fait fort !!!


En plus d'être mal documenter, ce ne sont pas les grandes marques qui font les tendances mais les gens, si la manucure se développe et le nail art aussi, c'est grâce à des sites et des blogs,
faits par des passionnés, tel que nous qui sollicitons des produits et permettre aux grandes marques e développer leur marché pour répondre à une demande !!


Par ailleurs, la mode ongulaire a toujours et vient d'Asie, repris de manière plus réactive qu'en Europe, en Amérique et par la suite arrivant chez nous très très tardivement !


Mais passons sur toutes les allusions à l'enfance, on voudrait contonner ça à des ados et des gamines; comme si l'originalité et une diversité de couleurs n'étaient permises que pour cette
tranche d'âge ! Je n'en connais pas beaucoup de gamines de 12-15 qui peuvent se permettre de se payer un flacon OPI ou Chanel à 13-20 € !


C'est tout de même assez affligeant ce tye d'article et le pire, c'est que c'est sensé informer les lecteurs ! Au secours !!!!! (le cri de Munch)



Allie ze Criket 13/04/2011 12:16



Je suis tout à fait d'accord avec toi, et je me sens un peu bête de répondre si peu à ton commentaire qui est très pertinent


Et puis même si ça faisait gamin, en quoi on pourrait nous rabaisser parce qu'on souhaite garder un esprit jeune et frais ? Non mais oh !



zoulette57 11/03/2011 16:02



de tes coms que j'ai adoré d'ailleurs. un peu du meme avis que toi !


alors je me pose des questions: serais-je un peu animal avec mes griffes??? mdr



Allie ze Criket 12/03/2011 00:51



Oh yeah ! Nous sommes des tigresses !!! Graou !!






zoulette57 11/03/2011 15:11



Super cet article !!



Allie ze Criket 11/03/2011 15:23



Tu parles de l'article de psychologies.com ou de mes commentaires ??



mimie cristal 10/03/2011 21:56



hallucinant le nombre de connerie a la minute qu'on peut ecrire.... enfin, au moins ils ont dit que de mettre une base etait primordial,  et d'eviter le toluene et le formahyelide truc muche
là... s'ils ont pas tout juste, ils n'ont pas tout faux non plus !



Allie ze Criket 10/03/2011 22:15



Le problème c'est ceux qui liront l'article sans y connaître grand chose, et qui se diront : "aaah ! alors en fait les filles qui se mettent du vernis c'est des gamines qui veulent s'affirmer ?"


Un peu limite je trouve



chtidragon 10/03/2011 16:34



Ptdrr.... je me suis bien amusée à te lire, tes commentaires sont pertinents et plein d'humour...


Par contre, la personne qui a rédigé cet article est un brin "fumasse", elle doit avoir les ongles rongés à mort, voire des moignons.... pfff... lui en collerait des coups de griffes tiens!!!!!
et bien peints en noir!!!!!



Allie ze Criket 10/03/2011 22:14






Ceux qui ont écrit ça sont rien que des personnes aigries et jalouses :D


Je suis contente que ça t'ai plu !